Pro, pré, sym, post… biotiques. Quelles sont les différences ?

Quand on parle du microbiote intestinal, il semble évident de mentionner les « probiotiques », « prébiotiques », « symbiotiques » ou « post biotiques », mais savez-vous ce que c’est ? Quelles sont leurs fonctions ?  On vous en dit un peu plus dans cet article :

Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques à notre microbiote. Elles ont pour but de renforcer la flore intestinale. Ces « bonnes bactéries » jouent un rôle important dans de nombreuses fonctions de notre organisme, la digestion, les infections, la pression artérielle, l’anxiété ou encore le développement de certaines maladies telles que le diabète de type II. Elles sont naturellement présentes dans notre organisme et aident à réguler la bonne santé de notre intestin. En cas de rupture de l’équilibre du microbiote intestinal (dysbiose – présence en trop grand nombre d’un type de bactérie), consommer des probiotiques est un bon coup de pouce pour rétablir cette harmonie. Il existe de nombreux produits enrichis en probiotiques, les plus connus sont les levures de bière ou encore les bactéries lactiques que l’on trouve dans les yaourts.

Les prébiotiques constituent une source de nourriture, non indispensable, des bactéries intestinales, favorisant leur croissance et leur permettant d’exercer plus efficacement leurs fonctions bénéfiques sur la santé de l’hôte. L’effet d’un aliment prébiotique, est majoritairement apporté par sa teneur en fibres. En effet, ces fibres, enchaînement de molécules de sucres (appelés polysaccharides), ne peuvent pas être digérées par l’organisme humain et traversent sans dommage la partie haute du tube digestif, en résistant aux différents processus de dégradation de la digestion (action des sucs gastriques, libération d’enzymes digestives…). Lorsqu’elles progressent dans l’intestin, les bactéries intestinales vont digérer ces fibres alimentaires et les décomposer. Cette digestion libère des composés bénéfiques à l’organisme (dont le propionate et le butyrate, des acides gras à chaîne courte).

 Les symbiotiques sont des produits contenant à la fois des probiotiques et des prébiotiques aux propriétés complémentaires et dont le but est de restaurer et/ou maintenir le microbiote intestinal en bonne santé. L’action synergique des pro- et prébiotiques est notamment utilisée dans la prise en charge de la dysbiose. Des études ont permis de découvrir qu’il existe plusieurs relations positives et parfois spécifiques entre les fibres et quelques souches bactériennes. Enfin, il est important de souligner que les symbiotiques n’ont pas d’effet précis sur la santé dans leur ensemble. Les bienfaits des symbiotiques sont plutôt associés à la combinaison précise des probiotiques et des prébiotiques que l’on retrouve dans un supplément symbiotique.

Les postbiotiques constituent un produit issu de la fermentation qui se déroule lorsque les prébiotiques nourrissent les probiotiques dans votre intestin. Ils comprennent les acides organiques, les enzymes et les substrats qui pourraient aider à régulariser la composition du microbiome. Ils sont le plus couramment utilisés chez les nouveau-nés et les personnes souffrant d’une maladie intestinale et inflammatoire grave comme la maladie de Crohn ou la maladie inflammatoire de l’intestin (MII) ; cependant, la recherche à ce sujet est limitée. Ce qu’il faut retenir au sujet des postbiotiques, c’est que bien qu’ils représentent un nouvel élément (intéressant) permettant de comprendre l’homéostasie du microbiome, nos connaissances sur leur mécanisme d’action sont très incomplètes et leur utilisation actuelle reste lors d’un contexte clinique spécifique.

Découvrez votre liste de probiotiques personnalisés, grâce à l’analyse de votre microbiote

 Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=probiotics

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5748826/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5748826/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23271068

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3575601/

 

www.nahibu.com