Nos bactéries nous veulent du bien

Nahibu

Qu’est-ce que c’est ?

Les AGCC sont synthétisés dans le côlon lors de la fermentation de résidus cellulosique et d’amidons incomplètement digérés. Ce sont plus simplement des molécules produites par les bactéries dans votre intestin lors de la fermentation des aliments. Ils sont la source de nutrition principale pour les cellules de votre côlon et influent sur votre organisme. Il en existe plusieurs types : le butyrate, le proprionate, l’acétate, le lactate et le succinate. Les proportions de ces acides varient. Elles exercent un rôle sur le fonctionnement de notre état de santé général, et se développe en réponse à notre alimentation.

À quoi ça sert ?

Les rôles des Acides Gras à Chaîne Courte sont multiples. De nombreuses recherches démontrent que ces molécules nourrissent la muqueuse protectrice dans le côlon, contribuent à l’amélioration du transit, soutiennent le système immunitaire et l’aident à lutter contre les bactéries nocives. De plus, les AGCC pourraient avoir un rôle préventif, elles contribueraient à équilibrer la glycémie, permettraient de prévenir l’obésité, le cancer du côlon et à réduire le cholestérol.

Quels sont leurs effets ?

Chaque type d’AGCC a ses effets et joue un rôle sur l’organisme.

Le butyrate diminue l’appétit et active la graisse brune, cette graisse participe à la thermorégulation du corps. Elle prévient de l’hyperinsulinisme (excès d’insuline dans le sang), de l’hypertryglicéridémie (excès de triglycérides dans le sang), de l’obésité et de la stéatose (excès de gras dans le foie) induite par un régime riche en graisses. En plus de ces propriétés, elle diminue la mobilité et agit sur l’acétylation des cellules tumorales du cancer du côlon. Le butyrate a également des actions positives sur la dysbiose (déséquilibre de la flore), aide à la cicatrisation de la muqueuse intestinale, à la modulation de la synthèse du cholestérol, et possède des propriétés anti-inflammatoires.

Le propionate a également des effets anorexigènes (diminution de l’appétit). Son plus, c’est sa capacité à augmenter la dépense énergétique au repos. Le propionate couplé à l’inuline, chez des patients en surpoids, entraîne une augmentation de la sécrétion du peptide Y et du GLP1 par les cellules du côlon ayant pour effet :

  • La réduction du surpoids
  • La diminution de l’adipose tissulaire intra abdominale
  • La diminution de la stéatose nautique
  • La prévention de la résistance à l’insuline

L’Acétate joue un rôle direct dans la lipolyse des sujets obèses (destruction des graisses). Son administration dans le côlon distal de patients obèses améliore leur métabolisme avec une augmentation de la synthèse de peptide Y, une augmentation de la dépense énergétique au repos et une diminution du TNF alpha. Une diète riche en acétate probiotiques et en vinaigre semble pouvoir améliorer la régulation du poids et de la masse grasse, de la satiété, et éviter la stéatose hépatique.

La présence de lactacte est directement liée à une augmentation de l’acidité locale via une augmentation de la concentration en LBP (bactéries productrices de lactates) et une diminution des LUB (bactéries utilisant les lactates). Les bactéries utilisant le lactate sont plus nombreuses chez les enfants présentant des coliques. Un taux élevé de lactate est observé dans les maladies inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn et rectocolites hémorragiques).

Pour terminer, le succinate a lui des effets plutôt négatifs : un taux élevé de cette molécule est retrouvé chez les patients en dysbiose ou ayant des troubles fonctionnels persistants. Elle est également détectée en taux élevé dans le cas de maladies auto-immunes.

Comment agir dessus ?

Les acides gras à chaîne courte sont produits selon les aliments que nous consommons chaque jour. Afin d’augmenter la production de ces molécules, il est nécessaire de s’intéresser aux aliments qui en font produire davantage. Les aliments riches en probiotiques augmentent les niveaux d’AGCC, en présence de fibres. Donc plus vous consommez de fibres plus vos bactéries produiront des acides gras à chaîne courte.

Tous les bienfaits des fibres

Les AGCC nous veulent majoritairement du bien. Les fibres sont donc nos alliés lorsqu’en plus d’être bénéfiques pour notre bien-être, ils permettent de contrôler le taux de cholestérol dans le sang et la stabilisation du taux de sucre pour les personnes souffrant de diabète. Sans oublier qu’ils permettent de nettoyer les parois de nos intestins et de prévenir de la constipation.

Nahibu détecte la production des AGCC